Nombre total de pages vues

Messages les plus consultés

lundi 12 mai 2008

Le retour du pianino Pleyel de 1837 à Majorque

Nous sommes dans le long couloir de la Chartreuse de Valldemosa décrit par George Sand dans "Un Hiver à Majorque", devant la porte d'entrée de la cellule n°4 où séjourna Frédéric Chopin durant l'hiver 1838-1839. A l'intérieur, on peut découvrir le Pianino Pleyel n°6668 de 1838, sur lequel Chopin composa ses Préludes. C'est sur un modèle similaire apporté spécialement de Paris pour le 75ème Anniversaire célébrant l'ouverture du Museo Chopin Celda 4 par Edouard Ganche, qu'Aya Okuyama improvise ici, la célèbre Berceuse.

1 commentaire:

Gabrielle a dit…

Sans doute mon pianino Pleyel n’avait pas les caractères d’authenticité recherchés par les puristes (une table refaite par une maitre de musique rouennais…).
Cependant, en écoutant Edna Stern à la Roque d’Anthéron et surtout Aya Okuyama dans le couloir de la Chartreuse de Valdemosa, je pleure le son exact et le souvenir de mon pianino familial à présent perdu dans une communauté d’Emmaüs…..