Nombre total de pages vues

Messages les plus consultés

vendredi 1 février 2019

F Chopin et l'Opium pur.

Cette ordonnance étonnante du Docteur Paul Gaubert d'avril 1838 est destinée à Chopin . L'Opium pur à certainement troublé F Chopin ... Voici un texte sur ses médecins: A partir d'avril 1840, "les symptômes avaient changé - Chopin ne crachait plus ses poumons, mais ressentait une vive douleur de côté dans la poitrine et avait mal à la tête. ("Il me faut rester couché toute la journée tellement ma caboche et mes ganglions me font mal", écrivit-il à Grzymala). Une grande faiblesse clouait le malade au lit. George appela en consultation plusieurs médecins, dont Paul Gaubert, son médecin de Paris, et fit venir le Dr Papet du Berry, auquel Chopin faisait toute confiance. Grâce à leurs soins, les symptômes disparurent et le patient reprit des forces, ce qui rassura George Sand. Seul Jan Matuszynski, de plus en plus malade lui-même, s'évertuait à les convaincre que Frédéric était phtisique comme lui, mais George Sand refusait de l'admettre. "Je crois que c'est un rhumatisme. J'espère que ce n'est pas l'invasion d'une maladie de poitrine quoique son Polonais ait l'air de le croire", écrivit-elle au docteur Gaubert le 2 avril 1840. Et le 1er juin 1840, Papet déclara que Chopin avait la poitrine et le larynx parfaitement sains et que la cause de ses maladies était un encombrement de mucosités qui produisait un étouffement et un état de faiblesse. (source : "Chopin, par Tadeusz A.Zielinski - Ed. Fayard) source : http://fredericchopin.canalblog.com/archives/2015/10/27/32841464.html

mardi 29 janvier 2019

DE L'ABUS DES PÉDALES ...

https://archive.org/stream/artclassiqueetmo00marm#page/151/mode/1up

Les bruissements vaporeux chez F Chopin ....

Page 128 on peut lire dans le MARMONTEL à propos de CHOPIN : https://archive.org/stream/artclassiqueetmo00marm#page/96/mode/1up

Une mine d'or pour les pianistes

https://archive.org/stream/artclassiqueetmo00marm#page/96/mode/1up page 91 L'explication du guide mains de Kalkbrenner

mardi 1 janvier 2019

lundi 31 décembre 2018

mardi 6 novembre 2018

LE PIANINO MELANCOLIQUE

Il faut entendre E Satie dans le silence de la nuit sur un Pianino Pleyel de 1836 pour rêver sous les doigts de Romain Bertheau. https://youtu.be/-6Jj3HEliFw

dimanche 23 septembre 2018

Frédéric Chopin par A Balestrieri .

Frédéric Chopin aimait les pianos carré. Toujours dans son cabinet de travail il y avait un carré Pleyel .A Majorque il travaille sur un petit carré en attendant le Pianino de Pleyel. Sur cette étonnante gravure on peut voir le compositeur assis devant un "carré"!

jeudi 9 août 2018

Mr Alexei Lubimov en récital .

Le pianiste Alexei Lubimov donnera demain un récital à Varsovie sur le Pianino Pleyel N 10112 ayant appartenu à la Comtesse N Obreskov en 1843. F Chopin a certainement joué ce piano d'exception . Voici le lien pour écouter : The concert will be broadcasted on the following website: https://www.polskieradio.pl/8,Dwojka

lundi 21 mai 2018

mercredi 16 mai 2018

Récital et Master Class de Mr Yves Henry à Romans .

Infos pratiques Vendredi 18 mai 2018 à 20h (Concert) Auditorium Samedi 19 mai 2018 à 10h30 (Master / Class) * Tarif : 20€ (plein) 16€ (réduit)/ Gratuit pour les - de 12 ans *** Du Piano de salon au Piano Orchestral Un concert exceptionnel ! Avec Yves Henry, pianiste à la carrière internationale - 1er prix Schumann, président du festival Chopin à Nohant - que nous avons l’immense plaisir d’accueillir à Romans. Exceptionnel aussi par la présence sur scène de 2 instruments magnifiques : un piano Pleyel de 1839 préparé par Amerigo Olivier Fadini et un Bösendorfer de concert actuel. Les jeunes pianistes du conservatoire auront le privilège de rencontrer Yves Henry au cours d’une Master-Class publique et gratuite*. *Pour les personnes en possession du billet du concert ou du pass 3 concerts. Si non billet 5€ sur place. *** Optez pour le pass 3 concerts MUSIFOLIA : 48€ (plein tarif) 38€ (tarif réduit). Autres concerts le 24 février 2018 (concert carnaval) et le vendredi 18 mai (Du piano de salon au piano orchestral).

jeudi 1 mars 2018

De Chopin sur les moelleux pianos de Pleyel ...

Jean-Jacques Eigeldinger écrit : « il convient de se mettre à leur écoute en les laissant parler et non d’y plaquer, vainement, une technique issue des pianos actuels. Tempo, dynamique, phrasé, accentuation y retrouvent leur éloquence naturelle "

mercredi 21 février 2018

vendredi 26 janvier 2018

LE SON DOUX CHEZ PLEYEL PAR H BERLIOZ



"Chopin est un de ces artistes qui vivent de rêverie, qui ne recherchent pas le bruit de la foule pour y mèler leurs voix criardes et sans harmonie Chopin est le poète du cœur, le pianiste inspiré qui vous émeut toujours par une forme d'exécution pleine de grâce et de suavité, rien en lui n'est tourmenté, n'est exagéré; c'est l'artiste tel que nous le voulons, tel que nous le comprenons, mélodiste avant tout, simple, naturel, plein de goût, de tendresse, d'élévation, de douceur et de passion tout à la fois!" La France Musicale, 1841, p.147




Extrait de l'article écrit par E . BERLIOZ et paru en 1845 " GAZZETA MUSICALE  di Milano "ANNO 4 N°20 Domenica 18 Maggio1845



» (article paru dans La Rivista musicale de 1845) «  I pianoforti del signor Pleyel continuano ad essere dotati di quel suono dolce ed argentino, che loro dà un carattere melanconico essenzialmente marcato.  Da ciò la preferenza che loro accordano alcuni artisti, quali per escmpio Chopin ed Osborne, dei quali le opere ed il genere d'esccuzione distinguonsi in modo particolare per qualità analoghe. I grandi pianoforti di Erard e di Pape spettano alle grandi sale di concerto ed ai teatri; quelli di Pleyel convengono meglio ai salons di piccola capacità; si prestano maggiormente alla musica intima."
Gazzetta musicale di Milano, 11/05/1845, p. 82




Remarquable !
"Les Pianos de Pleyel continu de se distinguer par leur timbre DOUX et ARGENTIN....Les Pianos de Pleyel conviennent mieux aux Salons de petites capacités et se pretent mieux à la musique intime. "